Le sacre du sanglier (Les Trois empires, t.3) – Aurora Clerc

Ce troisieme volet se dévore ! Pas de temps mort pour le Sacre du sanglier qui ravit les lecteurs. J’avais hâte de retrouver Johann le survivant de retour dans son pays d’enfance, Alcatran. De nombreux souvenirs refont surface et nous rappelle la richesse de l’univers créé par Aurora Clerc. Ce n’est pas seulement un tome concernant Johann mais bien celui de personnages féminins. Les différents points de vue s’alternent tout en équilibre, le récit se construit et s’enrichit au fil des chapitres. Les alliances se font et se défont sous nos yeux attentifs. 

Un des principaux enjeux de ce tome est l’accession au trône de la belle Hisha à la chevelure de feu. Johann, nouveau général suprême est là pour la soutenir et l’épauler, c’est pourquoi il a quitté le Da’ganesh en acceptant cette alliance entre les deux contrées. Le roi étant toujours de ce monde, l’accession d’une femme au trône n’est qu’un projet que beaucoup ne veulent pas voir se réaliser. Heureusement Hisha est bien entourée que cela soit par son frère et ses compagnons ou par Pénélope, son bras droit. Hisha et Pénélope sont deux femmes et amies qui peuvent compter l’une sur l’autre. Elles se protègent, réfléchissent aux meilleurs moyens de contrer les attaques dont peut faire objet Hisha. Une femme en tant que seule dirigeante et non mariée serait une première. On a hâte de voir ce jour arrivé. 

Une troisième femme forte prend davantage de place dans ce tome, Léda pour qui on va avoir beaucoup d’empathie. Sans vous dévoiler ce qui va se passer, le lecteur va être confronté à une scène insoutenable. La jeune femme qui vient de célébrer son mariage va être marquée à vie. L’union offre à l’époux le plein pouvoir sur la femme qu’il vient d’acquérir tel un objet. Il a droit de vie et de mort sur elle et c’est ce qu’il va faire subir à la soeur de la future reine. Le mariage d’amour n’existe pas dans les hautes sphères d’Alcatran. Les princes et princesses sont destinés à des mariages arrangés qui permettent d’assurer la stabilité du royaume ou de l’étendre. On aimerait voir Johann, Hisha faire comme ils le souhaiteraient en ne se souciant uniquement de leurs sentiments. Affaire à suivre dans les prochains tomes, on compte sur toi Aurora ! 

Les sujets abordés dans ce roman sont très actuels. Malgré un décor médiéval, le lecteur peut les transposer dans notre société. Le sacre du sanglier est très féministe en prenant partie pour des femmes fortes qui sont sacrifiées par leurs familles. On y parle de mariage, de violences sexuelles, de traumatismes, d’euthanasie. Le pouvoir en place prend également beaucoup de place. Johann tente de se faire accepter pour ce qu’il est, un homme aux origines multiples. 

C’est avec plaisir que je lirai la suite de leurs aventures ! Ce troisième volume nous laisse sur notre faim puisque l’autrice a su couper la narration au bon moment pour mieux nous tenir en haleine… Si vous voulez en savoir davantage sur le premier tome, c’est par ici ou découvrir Aurora Clerc c’est par .

Pour vous procurer ses romans avec une belle dédicace, voici son site.

À bientôt pour de nouvelles aventures dans les Trois empires…

Belle lecture,

Anaïs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s