Âge tendre – Clémentine Beauvais

En tant que partenaire Sarbacane, j’ai eu la chance de recevoir le dernier roman de Clémentine Beauvais quelques jours avant sa sortie. Je l’ai découverte avec Songe à la douceur que j’ai trouvé poétique & prenant, une pépite livresque. Brexit romance et Les petites reines ne m’ont pas convaincue, c’est pourquoi je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cette lecture. Ce fut une très belle expérience, les premières pages m’ont embarquée dans les Hauts de France. C’est un roman qui plaira autant aux adultes qu’aux ados!

Bienvenue dans une France que l’on espère pas si lointaine où une femme est présidente, les personnes âgées y sont traitées avec bienveillance et tendresse. Valentin doit effectuer son service civique obligatoire. Adolescent réservé et anxieux, il espère bien tomber. Lui qui souhaitait rester près d’Albi, il se retrouve dans le nord de la France. Il va passer une année dans un centre pour personnes âgées atteintes d’Alzheimer. Pour ne pas simplifier les choses, le jeune homme se retrouve coincé dans les années 60. Son secteur accueille que des personnes qui ont l’impression de vivre à cette époque. Il ne connait absolument rien, Françoise Hardy est une grande inconnue. Attachants, ses mamies et papis sont parfois lucides et savent que leur environnement ressemble à un décor de cinéma. Leurs pertes de mémoires nous touchent, on se rend compte de leur fragilité. Il y a également beaucoup d’humour dans le décalage que provoque leur discours. Leur lieu de vie est un idéal à atteindre, c’est un centre plein d’humanité.

On voit Valentin évoluer au fil des chapitres, il nous livre son journal de bord. Son écriture est très carré, presque sans émotions. Il dissèque ses débuts au centre, ses impressions pour ne rien oublier lui qui n’a pourtant pas de problèmes de mémoire. Le soir, il vit en collectivité avec d’autres ados de son âge dans une maison. Il met du temps à sympathiser avec eux, il va s’ouvrir peu à peu.

C’est une leçon de vie que nous donne Valentin, il nous montre combien c’est important de prêter attention aux vécus des personnes, à leur passé tout en respectant leur état mental. Il fait preuve de curiosité et de motivation. Aller travailler pour lui devient une mission importante, il ne voit pas son service civique comme une charge bien au contraire. Octavio, Sola vont être présents pour lui et servir de repère. Sola, médecin au sein du centre va prendre une place importante. Valentin va nous conter son passé douloureux.

Dans ce roman, Clémentine Beauvais nous propose une valse entre la vie et la mort. Il y a les éclats de rire, les moments doux, les souvenirs heureux puis ceux plus difficiles à oublier, quelques larmes et de la colère. Dans ce centre, on oublie assez vite que certains occupants des années 60 peuvent rendre leur dernier souffle. C’est le cycle de la vie qui ne peut être arrêté malgré un espace où la météo est maîtrisée et un quotidien où on ne garde que les bonnes choses…

La renaissance de Valentin nous frappe, on le voit grandir et être plus épanoui. C’est peut être sa nouvelle passion pour Françoise Hardy et le fait de chanter ses morceaux. Désormais il assume ce qu’il est. Un garçon qui aime la musique, tenir un journal et être présent pour les autres.

Je ne peux que vous conseiller la lecture de ce roman qui nous donne envie de suivre les aventures de Valentin, la reconstruction de Sola et la folie douce des habitants de ce centre à la rue principale bariolée. Qui n’aurait pas envie de faire un tel stage après avoir lu ce roman ? Cela nous rappellerait les valeurs fondamentales d’une société : la bienveillance, la famille, l’amitié, le respect et bien d’autres…

Belle lecture et belle rentrée littéraire,

Anaïs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s