Des albums jeunesse & des lapins !

C’est le moment de ressortir vos albums jeunesse autour de Pâques et donc de nos chers amis les lapins. À défaut de pouvoir aller chercher des oeufs dans le jardin pour certains, on peut toujours lire malgré le confinement. Je vous ai fait une petite sélection et j’attends vos suggestions en commentaires.

  • L’incontournable Pierre Lapin dans le Grand livre de Beatrix Potter chez Gallimard jeunesse. Beaucoup d’entre-vous le connaisse, il n’a plus besoin qu’on le présente. C’est un petit lapin célèbre grâce au dessin animé.

  • Pour les plus petits Graine de carotte de Claire Garralon &Cécile Hudrisier chez Didier Jeunesse.

Petit lapin est pressé de planter ses graines de carotte mais Grand lapin et Moyen lapin décident que ce n’est pas le bon moment. Ils ont toujours une bonne excuse pour ne pas l’accompagner dans le potager. Heureusement Petit lapin reste persévérant et motivé, il ne va pas lâché l’affaire comme ça. Après une semaine de demande, il va prendre les choses en main. Tant pis pour eux s’ils ne veulent pas venir, il va se débrouiller tout seul comme un grand. C’est une belle aventure pour lui, une réussite. Un jardinier en herbe ! Très bel album pour les plus petits qui aborde la patience, l’autonomie et la temporalité ❤️

  • N’oublie pas ton rêve qui livre un message important chez Little Urban de Simon Philip & Kate Hindley

Bernard est un lapin qui bondit quand il faut bondir, mange de l’herbe et essaye d’être mignon. Une vie de lapin comme les autres. Le problème c’est qu’il ne rêve pas de carottes. Et s’il s’écoutait un peu plus, il y aurait d’autres choses qui ne sont pas normales. Mentir ce n’est pas bien et il veut arrêter de se cacher. Pourquoi ne pourrait-il pas être lui-même ? Bernard en a marre alors il décide de se montrer tel qu’il est à un bal organisé. Être un mouton n’est plus possible. Bernard met sa tenue de lumière et il se lâche. Être comme les autres, ça ne l’intéresse pas. Il va même être surpris parce qu’il n’était pas le seul à essayer de ressembler au lapin monsieur tout le monde. Ce petit lapin courageux est libre d’être ce qu’il veut et ça c’est chouette ! 🐰

Un très bel album sur la différence et l’acceptation de soi qui se lit à tout âge ! Bernard nous donne une belle leçon de vie et nous pousse à reconsidérer nos rêves pour qu’ils deviennent réalité ❤️

  • Courage petit lapin, un petit lapin si attentionné chez Belin jeunesse de Nicolas Kinnear

Vous voyez cette petite tête qui dépasse ? C’est Martin un lapin adorable qui est heureux d’être chez lui loin de tout danger. Il ne s’ennuie pas : il arrose ses plantes, fait des gâteaux et il lit… Sans oublier son amie Rosie qui vient le voir. Un jour il décide de sortir de son terrier et d’aller à la recherche de son amie qui est une grande aventurière. Il dépasse vite sa peur en découvrant un monde merveilleux. Martin devient même un héros, ce n’est pas rien ! L’histoire est mignonne, les couleurs sont sublimes, le dessin nous transporte dans cette forêt aux couleurs de l’automne. Un album à faire découvrir ! Un coup de ❤️🌲🐰

  • Le lapin, la nuit et la boîte à biscuit, l’album qui captive les enfants jusqu’à la fin de Nicola O’Byrne chez Flammarion jeunesse.

C’est l’histoire d’un lapin qui ne veut pas dormir alors il enferme la nuit dans une boîte. Seulement les légumes du potager ne sont pas contents, ils ont trop chaud. Les animaux de la nuit aimeraient bien sortir de leur terrier. Le petit lapin chamboule le quotidien de chaque être vivant. Heureusement il comprend la leçon : il y a un temps pour jouer et l’autre pour dormir… Les illustrations sont magnifiques, l’histoire est accessible & de nombreux thèmes sont abordés. Je l’ai déjà offert plusieurs fois et ce n’est pas terminé ! 🐰

  • Et pour finir en beauté, le plus mignon des lapins, j’ai nommé Jacominus que l’on retrouve dans Les riches heures de Jacominus Gainsborough (1) & Midi pile (2) chez Sarbacane.

1 – Je suis autant admirative de l’illustration sublime que du texte poétique que Rebecca Dautremer nous offre ! Elle nous conte l’histoire de Jacominus de ses premiers jours à la fin de sa vie. Il a appris de nombreuses langues mais parle peu. Il a des amis : « Policarpe ou César, Agathon ou Byron ou bien Léon ou même Napoléon » qui le suivront toute sa vie. Il a une jambe blessée après avoir été dans la lune tout en ayant une classe folle. Il aime Douce avec qui il a trois petits lapins qui font leur bonheur. Sa vie fut bien remplie ! Jacominus est un personnage attachant et tellement beau. On s’amuse au fil des pages à le chercher dans les scènes de la vie de tous les jours. Tout est dans le détail, les illustrations parlent aux petits comme aux grands enfants. On se régale ! Énorme coup de cœur pour cet album somptueux ! 😻

2 – Jacominus imagine le trajet de sa belle jusqu’à lui. Ils ont rendez-vous à 12h pile, son bateau attendra qu’elle vienne à lui mais pas longtemps. Douce nous amène alors avec elle et on espère de tout cœur qu’elle va pouvoir embrasser son bien aimé avant le grand voyage qui va les séparer. Rebecca Dautremer a su capturer toute la magie de l’attente amoureuse et l’insuffler à ces deux petits lapins avec beauté. Chaque planche est sublime, le travail de découpe est dingue ! Je suis tellement admirative et épatée. Midi pile est mon coup de coeur 2019 ! Je l’attendais avec impatience et il ne pouvait que retrouver Jacominus dans ma bibliothèque ! Une pépite que je vous recommande, elle nourrira vos yeux et votre cœur. En vous souhaitant de vivre une telle histoire d’amour !

Pour les adultes, trois titres bonus :

  • Watership down de Richard Adams chez Toussaint Louverture que je n’ai pas lu mais qui m’attend sagement dans ma bibliothèque et m’a été chaudement recommandé.

  • Les fabuleuses aventures de Podkin, un lapin intrépide dans La légende de Podkin le brave de Kieran Larwood chez Gallimard Jeunesse.

Podkin est un lapin pas comme les autres, c’est le fils d’un chef de clan. Suivre des cours, apprendre à se battre ça ne l’intéresse pas. Heureusement c’est le domaine de sa grande sœur Paz qui est plus studieuse. Il va le regretter le jour où leur terrier est attaqué par les Gorms, des lapins de métal envahisseurs… Podkin, Paz et leur petit frère Pook s’en vont tous les trois laissant un père mort et une mère prisonnière. Ils partent à l’aventure et croiseront sur leur chemin de nombreux lapins, bons comme méchants. Podkin va même perdre une oreille dans une poursuite. C’est un voyage initiatique où l’on va voir tout le monde grandir. L’ainée sera plus indulgente, Podkin moins arrogant en devenant peu à peu un vrai guerrier et Pook reste lui même 🐰. Je suis contente d’avoir découvert ce petit roman jeunesse. Il me tarde de lire la suite pour en savoir davantage sur cette petite troupe. Le monde construit par l’auteur est bien ficelé, on se laisse porter au fil des pages. Un roman d’aventures à partager aux petits comme aux grands !

  • Le sublime lapin dans Alice aux pays des merveilles merveilleusement illustré par Benjamin Lacombe dans la collection Métamorphose chez Soleil.

J’espère que vous allez faire de belles découvertes livresques !

Prenez soin de vous,

Anaïs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s