RL 2019 # Belle infidèle – Romane Lafore

Premier roman de la collection arpège qui se trouve entre mes mains, ce fut une belle découverte. En ouvrant les premières pages, je ne m’attendais pas à être autant captivée par cette lecture. Ce n’est pas un coup de coeur mais j’ai passé un très bon moment. Romane Lafore choisit de prêter sa voix à un personnage masculin et c’est réussi. On le suit dans son quotidien, peu à peu le suspens se met en place. Le lecteur s’attache de plus en plus à chercher comment cela va se terminer. Belle infidèle est un roman de la rentrée que je conseillerai, il aurait fait un très bon livre pour cet été !

Julien, notre anti-héros, souffre d’un chagrin d’amour. Laura la fautive l’a quitté. C’était il y a trois ans, il n’arrive pas à passer à autre chose. Il profite de l’héritage de sa mère décédée d’un cancer. Julien mène la grande vie sans penser à l’avenir. Cependant lorsqu’on lui propose de traduire un roman en italien, Rébus, il ne refuse pas cette opportunité qui pourrait le faire connaître. Cet écrit est en train de faire beaucoup de bruit en Italie. Cela va l’occuper et prendre de son temps. Au fil des pages, il nous dévoile son quotidien, son cercle d’amis italiens mais surtout, des souvenirs avec Laura qui le hante.

“ Comment faire le deuil d’un amour quand on ne connait pas les raisons de sa mort ”.

La jeune femme représente une obsession, tout est un point de comparaison avec elle. Alors qu’il commence son travail de traduction, il va jusqu’à trouver des ressemblances entre le personnage féminin Rachele. Il dresse une liste. Toutefois la traduction lui impose une routine de travail, cela lui fait du bien. Beaucoup de phrases ou de dialogues sont insérés en italien, une tonalité différente s’impose au roman. On se retrouve aux Pouilles sans difficultés comme dans Rébus. Julien voulait se consacrer à l’écriture de son propre écrit, il donne désormais tout son temps pour le texte d’un inconnu.

Le titre Belle infidèle est bien trouvé, cela signifie à la fois les libertés que prend Julien dans la traduction comme autrefois pour les textes antiques et à la fois le statut de Laura. La révélation qui va le chambouler. Je n’en dis pas plus de peur de trop vous en dire.

Ce roman, c’est une quête initiatique, un cheminement que Julien doit faire pour avancer, pour se retrouver et être prêt à aimer à nouveau. Les dernières pages sont belles, il a su grandir. Même si Rébus est une épreuve, elle est autant positive que négative.

“ Elle m’a changé. Elle m’a inventé”.

Finalement c’est un roman sur l’amour, sur ce qu’on projette sur l’être aimé, nos envies. C’est aussi une vengeance contre l’homme qui lui a volé son histoire, sa femme. Le lecteur est conquis jusqu’aux derniers mots !

Romane Lafore nous offre un beau texte à découvrir, sensuel, tout en suspens… Un roman de la rentrée à ne pas rater !

Belle lecture,

Anaïs

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s