La troisième Hemingway – Paula McLain

Hemingway est un auteur que j’apprécie beaucoup, il en va de même pour tout ce qui touche à son univers. Les femmes qui ont partagé sa vie sont des sujets passionnants. Ici nous allons nous attarder plus particulièrement sur Martha Gelhorn, grande reporter et écrivain. Cependant, je peux vous recommander quelques lectures si vous êtes comme moi attiré par cet homme littéraire.

Paula McLain a écrit un roman sur la première femme d’Hemingway : Madame Hemingway. Son dernier roman vient nourrir et compléter la vie d’Hemingway. Naomi Wood nous a offert un très beau roman, Mrs Hemingway, qui parle de toutes ses femmes. Somptueux roman ! Plus léger, vous pouvez lire un roman policier se déroulant à la Havane, Adios Hemingway de Leonardo Padura.

La troisième Hemingway est un portrait détaillé de Martha Gelhorn, une femme indépendante qui a croisé le chemin d’Hemingway. C’est un roman qui mêle autobiographie, Histoire et un état du monde de l’entre deux guerres jusqu’après la seconde guerre mondiale. On apprend de nombreuses choses, le tout mêlé et rattaché à la vie de Martha. 

La jeune femme est une grande voyageuse. Dans les années 40, elle est à Paris. Elle suit de près l’état des relations internationales et s’indigne de la situation en Espagne. Elle écrit, tente de se faire une place dans le journalisme mais il est difficile de se sentir légitime surtout lorsqu’on est une femme. 

Elle rencontre Hemingway lorsqu’elle est à Cuba avec sa mère et son frère. Il est alors marié à Pauline et a deux garçons. Il commence par être son ange gardien en lui proposant d’être reporter en Espagne pour parler de la guerre. Hemingway va lui présenter les bonnes personnes. Martha Gelhorn devient reporter de guerre et se rend en Espagne seule. Les bombes, les tirs font désormais partie du quotidien. La vie est plus forte, plus précieuse. Hemingway et Gelhorn se rapprochent. Elle sait que ce sera un amour passionné qui deviendra blessure. Elle est lucide.

Ernest était un soleil qui brillait si fort qu’il m’éclipserait même sans le vouloir.

Martha écrit ce qu’elle voit, des scènes d’horreur. Elle finira par repartir aux Etats-Unis et donnera des conférences sur la guerre d’Espagne. Elle sent qu’un nouveau conflit bien plus grand va éclater. Ils vont tous deux trouver refuge dans la finca qu’elle va rénover, cela sera leur refuge. Pauline et Hemingway ne partagent plus le quotidien mais ne sont pas divorcer. L’homme a une routine, le matin il écrit. Martha doit créer la sienne. Elle est heureuse mais vulnérable en donnant son coeur. On lui propose de partir en Finlande, elle accepte. Hemingway  lui en voudra de partir sans lui. La seconde guerre éclate. Par la suite, ils feront également un voyage tous les deux direction la Chine.

Ernest souhaite se marier mais elle hésite. Elle finira par céder mais dissiper les doutes. Difficile de trouver sa place, désormais elle est Madame Hemingway. Elle marche dans les pas du grand écrivain. Ernest est au sommet de sa gloire avec son livre Pour qui sonne le glas, un livre qui l’a vidé. Leur complicité s’épuise, ils entrent en concurrence. Martha est dans son ombre. 

Martha ressent le besoin de s’affranchir, d’exister par elle-même, c’est pourquoi elle accepte de partir plusieurs mois en Italie. Pendant ce temps-là, Hemingway sombre. Beaucoup de reproches alimentent leur relation. Martha veut partir pour la France, Hemingway la précède et obtient la place de reporter. Il a brisé le dernier lien. 

L’écrivain passe vite à autre chose en se mariant à nouveau même s’il ne connaitra pas le grand amour. Gelhorn n’a que son nom qu’elle porte fièrement et cela lui suffit. 

Très bon roman sur Martha Gelhorn et Hemingway. Si vous connaissez bien cet univers, vous retrouverez les grands moments d’Hemingway. J’ai eu beaucoup d’impressions de déjà-vu, c’est le seul défaut que je peux citer. On souligne cependant le travail impressionnant de recherches historiques et biographiques qui vient nourrir le récit. J’espère qu’il vous séduira.

Belle lecture, 

Anaïs 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s